Menu

Recueil de documentations et de recherches autour de l'œuvre de Michel Clouscard

Category archive

par Clouscard

Réponses à Aymeric Monville (2006)

Aymeric Monville A qui vous adressez-vous quand vous écrivez?   Michel Clouscard Je m’adresse au couple ouvrier-employée, qui forme la majorité, quoi qu’en disent les media. Le poste double ouvrier-employée, les gens qui gagnent le SMIC, c’est là qu’est l’histoire de France; c’est là qu’est le sérieux. Ce couple (homme ouvrier, femme employée) ne peut pas être dans le permissif. Il fait de nécessité vertu. Dans le couple, chacun apporte son salaire. C’est la base … Lire la suite

Réponses à Claude Morhillat
(1987)

L’échange que nous publions ici est sans doute le débat de la meilleure facture qui a pu opposer Clouscard à d’autres intellectuels.  Un texte à faire lire dans les écoles (du Parti ! )   Non seulement Claude Morhillat avance certains arguments pour tenter de contredire  ou de prendre à défaut Clouscard ( avec raison ou non ), mais  les contre-sens manifestes de son attaque donnent l’occasion à une précieuse mise au point sur la … Lire la suite

Les “Trente Honteuses ” (2002 )
Michel Clouscard

Les ” Trente Honteuses “   Michel Clouscard (*)   (*) Sociologue. Professeur honoraire à l’université de Poitiers.   (Ce texte est repris d’un ouvrage paru récemment, Néofascisme et idéologie du désir, Le Castor Astral, 136 pages, 12,96 euros.)   Mardi, 30 Avril, 2002 L’Humanité En Mai 68, un psychodrame s’est joué au sommet de l’État; il révéla, à l’évidence, les enjeux de l’histoire, incarnée selon trois rôles mythiques : le père sévère (de Gaulle), … Lire la suite

“Baudrillard, le Dernier Homme
qui Cligne de l’Œil”
Michel Clouscard (1988)

Le texte original est ici : Juin 1988: Clouscard Baudrillard Sartre Levis-Strauss BAUDRILLARD, LE DERNIER HOMME QUI CLIGNE DE L’ŒIL. Michel Clouscard article paru dans la revue “Digraphe” Section Française des Vigilants de Saint-Just Juin 1988 Numéro 44. Baudrillard va nous permettre d’illustrer tout un travail consacré à l’évolution de la culture bourgeoise, de la Libération à nos jours. C’est un auteur très important non pas à cause de sa production conceptuelle – existe-t-elle? – … Lire la suite

“La décadence est un Marché”
Marché du Désir, Nouvelles Couches Moyennes, Néo-Kantisme (1984)

L’expression de cet article qui suit  a été modifié quelque peu pour rendre plus compréhensible le texte. Les puristes crieront au scandale mais il s’agit d’une proposition! Et il est possible de se reporter au texte original. Merci de votre compréhension. S.B.    Michel Clouscard  “La décadence est un marché”   1984 / 7 juillet – septembre – octobre “Quelle crise ?”,  Société Française 12 “Peut-on penser la crise en sa globalité?” Non. [Ce n’est pas … Lire la suite

Réponses aux Objections du Jury
“L’Être et le Code” 1972

Nous devons la transcription des échanges entre Michel Clouscard et son jury de thèse à Christian Riochet, ami de l’auteur et  présent à la soutenance de thèse. La soutenance de la thèse de Doctorat d’Etat de Michel Clouscard “L’ÊTRE ET LE CODE”  a eu lieu le 28 Mai 1971 à la Faculté des Lettres de l’Université Paris-X. Le Jury était présidé par M. François Perroux et il réunissait  Henri Lefebvre (directeur de thèse),  Jean Toussaint-Desanti. … Lire la suite

“Les Fonctions Sociales du Sport”
Cahiers internationaux de sociologie (1962)

Voici le premier article publié par Clouscard  en 1962 dans les “Cahiers Internationaux de la Sociologie”, revue fondée et animée par M.Georges Gurvitch, sociologue français.   Comme le précise l’auteur lui-même: “Cet article a fait l’objet d’une discussion de groupe dans le cadre des travaux de 3ème Cycle de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Toulouse, sous la direction de M. de Gaudemar, dont les suggestions et les conseils m’ont été précieux. Qu’il … Lire la suite

“Hegel ou Marx ? Marx et Hegel ?”
(Dégâts Pratique Libérale, 1987 )

“Hegel ou Marx ? Marx et Hegel ? Clouscard a conceptualisé le rapport de la société civile et de l’Etat.  Il a repris la compréhension de la “société civile” par Hegel, tout en pointant l’idéologie politique d’un certaine “anthropologie libertaire” dans la pensée de Marx qui voulait “abolir l’Etat” en “libérant” la société civile”. Vous ne me croyez pas ? Et bien, lisez plutot une des ultimes thèses de son ouvrage de synthèse de 1987 … Lire la suite

Présentation de l’ouvrage
par Michel Clouscard ( 1974 )

Présentation de l’ouvrage par Michel Clouscard 1974  ” L’auteur a conscience de sa prétention : il s’en prend à la forteresse toujours inexpugnable du Prince de ce monde : à la mode, à cette mode devenue esthétique et avant-garde, d’esthétique devenue idéologique, d’idéologie devenue ” contestation”.  Comment faire  admettre à ceux qui font carrière dans le mépris de la raison, que l’idéologie du désir est partie intégrante de la stratégie du néo-capitalisme et qu’elle n’est … Lire la suite

Préface à “L’Être et le Code”
Michel Clouscard ( 2003 )

Préface à la seconde édition  (  2003 )   En première lecture, littérale et concrète, « L’Etre et le Code » raconte une histoire de France encore inédite. C’est une histoire secrète qui est révélée : la relation dialectique du procès de production et du procès de consommation – l’armature du réel – qui se traduit par la mise en scène du sérieux et du frivole. Cette dualité se dispose selon de multiples dérives et combinaisons. Elle est … Lire la suite

Présentation de “L’Être et le Code”
par Michel Clouscard ( 1972 )

Présentation de  “l’Être et le Code” Par Michel Clouscard  – 4ème couverture – Editions Moutons  – 1972      – Contre les idéologues structuralistes, l’auteur propose un ensemble logico-historique – Contre le structuralisme universitaire et mondain qui revendique même le marxisme, il dévoile le procès dialectique de cet ensemble logico-historique – Contre la dérive anthropologique de l’ethnographie à la manière de Lévi-Strauss, il montre l’arrachement aux fixations étymologiques des modes de production archaïques par le passage à la société industrielle – Contre l’occultation apportée par le néo-freudisme, il … Lire la suite

Rousseau, Kant, et le néo-kantisme
La philosophie de la conscience ( 1985 )

Après avoir montré le caractère fondateur de la pensée de Rousseau pour concevoir la modernité, la République, la démocratie, la relation entre la subjectivité et la psyché, le corps social et le corps-sujet et l’ensemble des enjeux philosophies qui permettaient de saisir les problématiques du dépassement des rapports de production, Clouscard opère l’analyse de la régression néo-kantienne, celle d’un grand “renfermement de la pensée bourgeoise”, notamment après la fin du Premier Empire de Napoléon et … Lire la suite

Aller vers Haut