Ontogenèse et Epistémologie
Corps-Sujet Signifieur et Néo-Kantisme

Download PDF

Ce diaporama est une suggestion pour tenter d’inscrire le discours de Clouscard sur la phylogenèse, l’ontogenèse  et le néo-kantisme dans une perspective classique de la “philosophie de l’esprit”, mais aussi de la “philosophie de l’histoire”. Cela permet de comprendre les revendications de Clouscard pour une contribution à la fois  “kantienne” et “hégélienne” au problème de la connaissance. 

 

Ces schémas viennent apporter une explication sur la relation dialectique entre la critique du néo-kantisme et le modèle d’ensemble logico-historique. En effet, dans l’introduction de “l’Être et le Code”, la critique de l’épistémologie bourgeoise conduit Clouscard  au concept de “corps-sujet signifieur” pour exposer la généalogie anthropologique et philosophique de l’idéologie de classe (dominante). La mise en place du modèle théorique d ‘ ” ensemble logico-historique” permet alors de suivre les moments historiques et dialectiques du “code”.  

Il faudrait reprendre plus longuement le “modèle d’ensemble logico-historique” comme relation  et système de médiations entre  d’une part le matérialisme historique, la logique de la production comme sémantique des moments de l’histoire et d’autre part le matérialisme dialectique, les déterminations historiques et sociales de la rationalité, de l’épistémologie, de l’idéologie, etc … 

Mais si, dès “l’Être et le Code”, le “corps-sujet signifieur” renvoie au vécu de classe pour expliquer l’idéologie, le savoir de classe, les catégories existentielles de la connaissance, dans “l’Être, la Praxis, le Sujet”, c’est la phylogenèse et l’ontogenèse qui sont mis en relation pour expliquer le “montage synthétique du corps-sujet”.

Le réel est rationnel, comme le rationnel est réel. Mais la “phénoménologie de l’esprit”  du genre humain suit l’histoire de la praxis et de la subjectivité.   Rappelons enfin que Hegel avait lui aussi dépassé l’opposition entre empirisme et rationalisme par l’histoire universelle et la relation entre le réel et le rationnel.  

Chez Clouscard, c’est à partir de l’épistémologie d’une relation émergente entre phylogenèse et ontogenèse qu’on peut se confronter à la critique du modèle du “sujet transcendantal” chez Kant et proposer d’expliquer la mystification idéologique néo-kantienne concernant le “mystère” des “jugements synthétiques a priori”  ( voir fin du livre 9 )   A suivre …  

S.B.