thumbnail of Ontogenèse homologie et différences

L’ontogenèse : de ” L’Être et le Code”
à “L’Être, la Praxis, le Sujet”
distinction de “la génétique du sujet” et de la “genèse de la psyché”

Download PDF

Dans ce tableau, j’essaie de marquer très fortement  les distinctions dans la problématique de “l’ontogenèse” dans  le livre 2 de   ” L’Être et le Code”  et les livres 8 et 9  de  “L’Être, la Praxis, le Sujet” 

Ce document vient illustrer ce passage important (!) dans le fameux  “passage manquant” à l’édition Delga.  Clouscard explique que les différences des moments logico-historiques et donc des enjeux de la praxis expliquent pourquoi les enjeux de l’étude de l’ontogenèse dans “L’Être, la Praxis, le Sujet” diffèrent de ceux qu’on trouvait dans “L’Être et le Code”. 

Loin d’être anecdotique, cette distinction est fondamentale pour comprendre les livres 8 et 9 de “l’Être, la Praxis, le Sujet”, ainsi que “Refondation Féodale” ( et donc également “Refondation Progressiste” ) 

S.B. 

”  On trouve déjà dans L’ Être et le Code une logique du corps-sujet ( La Génétique du Sujet ) qui pourrait entrer en concurrence avec cette Genèse de la Psyché. C’est pourquoi nous prenons la peine de rédiger un avertissement pour distinguer le texte que nous allons livrer de celui qu’on trouve dans un ouvrage publié

[On peut] les distinguer sommairement selon les données suivantes

La Génétique du Sujet s’intègre dans l’étude du procès de production d’un ensemble pré-capitaliste. Le pouvoir d’intégration de la structure féodale est mis en crise non par les données économiques, mais par les contradictions internes au développement de la praxis sous les rapports juridiques de la féodalité.

Au travers du passage des cellules productives originelles de la féodalité à l’Etat Nation de l’Ancien Régime, «  le code qui ratifie la praxis, qui structure la cité est remis en question et par lui-même » ( p 369 EC ). L’ étude de la génétique du sujet met en rapport le corps-sujet et corps social constitué, mais dans une praxis ayant déjà intégré le pouvoir de création de la subjectivité.  

[ ! nous soulignons ! S.B. ] 

Ainsi, la praxis historique permet de dater et distinguer quels éléments objectifs différencieront cette étude du passage du cri à l’accession à l’entendement dans l’ Être et le Code de celle qui va suivre.

Si les difficultés de l’étude présente – cette Genèse de la Psyché – peuvent partager des ressemblances logiques par rapport aux relations établies entre le corps et le sujet dans la perspective de la philosophie de la praxis que je propose, il faut pourtant impérativement suivre la genèse de la psyché comme l’étude de la constitution de ce qui pourrait apparaître comme une donnée « naturelle » de toute culture :

les rapports dialectiques noués entre praxis et psyché au sein du procès de production. ” 

MICHEL CLOUSCARD 

 

thumbnail of Ontogenèse homologie et différences
Document PDF – Cliquer pour agrandir