Tables des Matières
“La Refondation Féodale” (2008)

Download PDF

” La philosophie de l’amour  est la révélation de la praxis.”  

Michel Clouscard

 

Cette table des matières  est la seule chose que nous puissions publier actuellement au sujet de “Refondation Féodale”.

Mais si vous comprenez les moments dialectiques et historiques de “L’Être, la Praxis, le Sujet”, à savoir la “genèse de la praxis” (les filiations ontologiques) et la “genèse de la psyché” (les filiations oedipiennes”  comme la “psyché” dans le mode de production féodal ( “Traité de l’Amour Fou” et “L’Être et le Code”), vous comprendrez des expressions comme “la logique des trois amours”, à savoir le couple (premier moment ), la conjugalité (deuxième moment) et la psyché ( ultime moment ) pour comprendre “l’exogamie monogamique” comme clé de l’histoire …   

 

 

S.B. 

 

La

Refondation

Féodale

 

[  Philosophie de l’Amour

 face   à   la Sexualité du ” Fantasmatique”

du Libéralisme Libertaire  ] 

 

 

A La philosophie de la refondation

 

1 La philosophie de la refondation

2 La situation de refondation

3 Refonder selon l’unité des contraires

4 Le tableau des systèmes des refondations. L’histoire universelle

 

B La refondation du système de la parenté : l’exogamie monogamique féodale

 

1 La guerre civile des systèmes de la parenté et la création des trois existences de l’exogamie monogamique féodale

2 De quoi peut rêver la trinité de l’amour de l’exogamie monogamique ?

3 Créon crée l’État mais aussi la famille de la conjugalité

4 L’engendrement réciproque de la dynastie et de l’Etat-nation. L’odyssée maritale du Roi Marc, Tristan et Yseult, piliers de l’Etat-nation

5 Les âges de l’Œdipe

6 Le mythe de Tristan et Yseult accomplit l’intentionnalité et la praxis

 

C La refondation du mode de production : la féodalité

 

1 La philosophie de la refondation (suite)

a/ Quand la praxis s’articule sur l’évolutionnisme

b/ Comment le procès de production – la praxis – s’impose aux filiations ontologiques

 

D La refondation des fondements mêmes de l’existence

 

1 La création de la production agricole

a/ L’identification de l’histoire universelle et de la logique de l’économie politique. De l’Être à l’Avoir

b/ Le dispositif géopolitique du passage à la féodalité

c/ Le mariage, praxis de classe

 

E Les trois amours : le couple, la conjugalité, la psyché

 

1/ Le couple comme cause de soi : la liberté d’aimer contre l’amour libre

a/ La Cour d’amour : la dualité originelle de la famille se fait inconscient de classe

b/  Le chevaleresque et sa dualité

c/ L’unité de classe. L’amour courtois, meilleure régulation des naissances

d/ La fidélité est au genre humain ce que l’éternité est à dieu (et ce que le logos est à l’être)

e/ Le principe anti-identitaire : l’infidélité. Le passage du péché à la faute, laïcisation radicale de l’amour

f/ De la pulsion à la création continuée

 

2/ La conjugalité, essence de l’humain ?

 

a/ Le secret du pouvoir (conjugal)

α/ Le couple du droit naturel est le couple procréateur. Non au mariage, oui à la conjugalité

β/  L’accès à la conjugalité et la conquête des trois existences

γ/ Le mariage : contrat social, échange, don

δ/  Le don comme origine du partage du pouvoir. Mais oui !

b/  Le secret du bonheur. Les acteurs du jeu conjugal : le Jeune, la Jeune Fille, l’Épouse

 

3/  La psyché ou la genèse de l’inconscient en tant qu’édification mythique

 

a/  Du rêve d’un peuple au mythe de Tristan et Yseult

α/  Au milieu du gué

β/ L’Œdipe de la praxis et l’imposture de l’Œdipe freudien

γ/  Le désir de l’interdit. La famille à l’envers

δ/  La capitalisation affective de l’intersubjectivité. L’indivision de l’amitié et de l’amour.

 

F/ La logique des trois amours –  la relation intime du couple, de la conjugalité, de la psyché.

 

1 ) les filiations ontologiques et  les amours du genre et de l’individu.

2) les filiations oedipiennes : l’honneur et la “virtu”

3)  l’amour révélé : le couple dans le mode de production féodal.

4 ) La philosophie de l’amour  est la révélation de la praxis.

 

G/ Le « génie » de l’Occident : synthétiser transgression et interdit

 

1/ L’inconscient de l’inconscient. La sublimation

2/ La dualité constitutive du sujet

3/ Révéler l’interdit pour cacher le secret (l’exploitation)

4/  L’essence de la conjugalité : accomplissement de la sentimentalité romanesque et engendrement réciproque avec la citoyenneté

a/ La conjugalité, accomplissement de la sentimentalité romanesque

 

( inachevé …. )